Conseils pour diminuer sa consommation de granulés de bois à Bagnols sur Cèze

Conseils pour diminuer sa consommation de granulés de bois à Bagnols sur Cèze
Rate this post

Le saviez-vous, le budget annuel d’une famille française pour les granulés de bois à Bagnols sur Cèze est de 650€. Cependant, des astuces pratiques existent pour diminuer cette consommation. Suivez notre guide pour réduire votre consommation, tout en bénéficiant d’une excellente performance.

Programmer l’utilisation des poêles à granulés de bois à Bagnols sur Cèze

Pour économiser 20% de votre facture énergétique, il suffit seulement de programmer l’emploi de votre équipement de chauffage. Piqure de rappel : le fonctionnement d’un poêle à granulés de bois à Bagnols sur Cèze doit uniquement se faire en présence des consommateurs. L’installation d’un thermostat programmable vous donne à la clé 20% d’économie ! Bien évidemment, l’utilisation des poêles n’est jamais la même, car certains peuvent être pilotés via un smartphone, soit par un thermostat connecté, soit par l’interface internet.

Régler la température des poêles à pellets

D’après une étude, passé les 20°C, un degré supplémentaire est une source de surconsommation de 7%. Voilà pourquoi il faut bien régler les poêles sur une température de confort. À cet effet, il est conseillé de le régler sur 19°C en cas de présence d’utilisateur, et de le mettre sur 16°C en cas d’absence. À titre d’information, pour certains poêles, un espace existe entre la température à côté du poêle et celle dans les endroits plus éloignés. Cet écart varie de 2°C à 3°C. Par conséquent, pour que toute la maison soit bien chauffée, le mieux est de régler la température sur 21°C.

Entretenir l’équipement de chauffage

Pour diminuer la consommation des granulés de bois à Bagnols sur Cèze, notre dernier conseil consiste à entretenir périodiquement l’équipement de chauffage. D’ailleurs, une vitre noire est un signal d’alerte. À cet effet, plusieurs éléments doivent être pris en considération :

  • La qualité des pellets de bois : les pellets produisant de la croute de cendre ont la fâcheuse tendance de boucher rapidement les orifices pour l’air comburant. Ainsi, un nettoyage journalier est indispensable.
  • L’entretien annuel et périodique : l’aspiration régulière de la chambre de combustion est essentielle. Idem pour le ramonage obligatoire pour éliminer la suie sur le conduit.
  • L’aide d’un installateur : après avoir entamé toutes ces démarches, le problème persiste, il est maintenant temps de recourir aux expertises d’un professionnel. Il réglera le débit d’air comburant pour l’utiliser dans les meilleures conditions.

Les commentaires sont clos.