Faire voyager une valise aux quatre coins du globe

Faire voyager une valise aux quatre coins du globe
Rate this post

Ce dont je m’apprête à vous parler s’est déroulé au cours de l’été 2017, lorsque mes parents ont fait la surprise à mon frère et moi de nous emmener faire un voyage de deux semaines sur la côte ouest des États-Unis. C’était la première fois que nous prenions l’avion avec mon frère et mes parents, eux n’avaient jamais pris un vol aussi long (12h). Nous étions tous excités et impatients de vivre cette expérience incroyable et unique, même nous rendre dans un aéroport et faire enregistrer nos bagages était une expérience amusante pour mon frère et moi.

En parlant de bagage, c’est d’eux que nous allons parler dans cet article et non du voyage. Car après avoir fait enregistrer ces derniers et les avoir vus partir sur une table tournante industrielle et filer sur les convoyeurs à chaînes pour rejoindre la soute à bagages de notre avion, un très long moment s’est passé avant qu’ils nous reviennent.

Les bagages voyageurs

Ce que nous ne savions pas lorsque nous avons déposé nos bagages, c’est qu’une erreur logistique allée les diriger vers la soute d’un avion qui partait pour une autre destination de rêve, le Japon. L’erreur serait due à un problème d’aiguillage sur l’une des tables tournantes industrielles que devaient emprunter nos valises, celle-ci ne se serait pas orientée dans la bonne direction pendant 40 ou 60 secondes, ce qui aurait permis à nos bagages de partir vers de nouveaux horizons.

Autant vous dire que lorsque nous sommes arrivés à Los Angeles, 15 heures après avoir déposé nos valises et que le moment de les récupérer est arrivé, nous étions déjà bien épuisés et découvrir que nos valises avaient disparu ne fut pas la meilleure des surprises. Au début on se dit qu’elles vont apparaître sur le tapis roulant, puis arrive le moment où il n’y a plus de valise sur le tapis… Et là on doit accepter l’évidence, elles n’arriveront plus.

La chance que nous avons eue, c’est que l’aéroport s’est rendu compte de l’erreur rapidement et nous a contactés pour nous expliquer le problème. Le japon n’étant finalement pas si loin de la côte ouest des États-Unis, nos valises arrivèrent dans la nuit et nous pûmes les récupérer le lendemain. Beaucoup plus de peur que de mal, surtout que nous allions passer deux semaines sur place, donc ne pas avoir de vêtements de change et de produits pour l’hygiène aurait été terriblement difficile.

On peut remercier les aéroports d’avoir réagi si rapidement, l’erreur étant un problème technique nous ne pouvons pas leur en tenir rigueur et l’efficacité avec laquelle ils ont pu régler le problème excuse bien cette erreur.

Les commentaires sont clos.