Femmes et hommes sont-ils égaux devant les protéines ?

Femmes et hommes sont-ils égaux devant les protéines ?
Rate this post

La dernière fois que j’ai commandé c’était pour la vente en ligne protéines. À la salle, on m’avait dit qu’une quantité suffisante de protéines permettrait d’optimiser les efforts consentis à l’entraînement. Johnny m’avait bien expliqué que la consommation de protéines est essentielle pour la musculation, dans la mesure où les muscles sont eux-mêmes constitués en grande partie de protéines. Sachant que le besoin en protéines augmente en fonction de l’intensité de l’entraînement et doit être adapté en conséquence. Le résultat ne m’ayant pas satisfait, je me suis donc tourné vers les shakes protéinés. 

Shake your body

Sur le site, j’ai vu que les shakes protéinés n’étaient pas destinés aux seuls culturistes ; que s’ils pouvaient favoriser la musculation, ils pouvaient tout aussi bien contribuer à la perte de poids ou tout simplement améliorer forme et santé de celui -ou celle- qui les consommait.

Le contrôle de mon poids étant aussi important pour moi que la prise de muscles, je me suis longuement attardé sur ce chapitre. Sur internet, on explique que les protéines contenues dans les shakes permettent de rassasier plus longtemps. En outre, elles sont plus pauvres en calories que les glucides ou les graisses. Ainsi, des études ont montré que la sensation de faim du matin était plus faible lorsque le dîner contenait plus de protéines que de glucides. Et puis, le supplément de protéines prévient le risque de dégradation musculaire durant la perte de poids et favorise la combustion de la graisse corporelle.

Croissance plus lente chez les femmes 

En revanche, on m’a vivement déconseillé d’en commander pour ma copine  qui, elle aussi, cherche à prendre du muscle. Le résultat, m’a-t-on dit, risquait d’être trop violent et nuire à sa féminité. Par contre, il est totalement faux de dire que les protéines sont dangereuses pour les femmes. L’épouse de Dirk nous a bien expliqué pourquoi : les femmes ont un pourcentage de graisse plus élevé que les hommes et développent simplement des muscles plus lentement.

En règle générale, la prédisposition à prendre du muscle est toutefois différente d’une personne à une autre. Elle dépend fortement de l’entraînement et de l’alimentation. Les femmes qui s’entraînent régulièrement et ont recours à une alimentation équilibrée -mais aussi riche en protéines- constateront très rapidement des changements corporels. Une femme qui souhaite prendre du muscle, dessiner sa silhouette et améliorer sa condition physique peut donc recourir sans problème aux protéines.

Les commentaires sont clos.