Le point sur les couteaux

Le point sur les couteaux
Rate this post

Le couteau est devenu un outil incontournable dans la vie de tous les jours. Il peut nous accompagner n’importe où, à la cuisine comme à la chasse, dans la forêt comme au bricolage… Il peut même être utilisé comme arme de défense. Depuis sa naissance, les formes, l’usage et les matériaux du couteau ont beaucoup évolué.

Un petit retour vers le passé

Le couteau a vu le jour à l’époque du Paléolithique, suite à l’âge de la pierre taillée où l’homo sapiens conçoit des monofaces et bifaces tranchants. Les premiers couteaux, faits de pierre, d’os ou de silex sont apparus il y a 25 000 ans. C’est après cette époque que la configuration du couteau a été définie : la partie aiguisée pour couper et l’autre pour tenir l’accessoire.

Les divers types de couteau

La configuration du couteau a évolué avec le temps. Des versions pliantes ou fermantes sont venues s’ajouter aux couteaux fixes sur le marché. Mais qu’est-ce qui fait la différence entre ces couteaux ?

Les couteaux fixes

Comme son nom l’indique, la lame de ce type de couteau n’est pas conçue pour bouger. La fixation de la lame au manche est assurée par la soie.

Cette soie adopte une forme effilée lorsque le couteau est monté par collage. Mais si l’outil  est fusionné via des vis ou des rivets, la soie traverse l’emmanchement (1/2 soie, soie ¾ ou  soie pleine selon sa longueur).

Les couteaux pliants

Pour optimiser la sécurité et la praticité du couteau lors de son transport, les fabricants ont imaginé les couteaux de poche pliants. Doté d’un mécanisme (variable d’un couteau à un autre) assurant le déploiement et la fermeture de la lame, ce modèle évite la détérioration rapide de la lame et les coupures accidentelles de l’utilisateur. Un pivot se charge de joindre la lame au manche. Un ressort en métal assure le mécanisme d’ouverture de la lame. Une virole peut aussi parfois renforcer le lien entre la lame et le manche.

Divers types de mécanismes d’ouverture et de systèmes de blocage sont mis à disposition par les fabricants pour que chacun puisse dénicher le modèle le plus approprié à ses besoins. Entre Linerlock et Flipper, vous verrez que la différence n’est pas négligeable.

D’où la nécessité de vous renseigner sur chaque modèle de couteau de poche fermant avant de faire votre choix en connaissance de cause !

Les commentaires sont clos.