Yoga : quel matériel utiliser ?

Yoga : quel matériel utiliser ?
Rate this post

La pratique du yoga nécessite un équipement de base destiné à assurer le confort et la stabilité du yogi. Tapis, coussin, banc : découvrez dans cet article comment bien choisir les produits de méditation adaptés à cette activité.

Les coussins et bancs de méditation

Avec des dizaines de millions d’adeptes dans le monde, le yoga fait partie des activités de détente et de bien-être les plus populaires de notre époque. Cette discipline met l’accent sur l’harmonisation des énergies pour apaiser les émotions et calmer l’esprit. Exercices respiratoires, gymnastique douce et méditation sont les principes de base du yoga.

Accessible à tout âge, le yoga présente aussi l’avantage de ne nécessiter que peu de matériel. En effet, le matériel yoga se limite à un tapis, un banc ou un coussin de méditation destiné à la méditation et dans une moindre mesure des sangles utilisées pour réaliser certaines postures. Le banc de méditation est une sorte de tabouret de méditation en bois d’une hauteur d’environ 20 cm permettant de maintenir un bon alignement du corps. Cet accessoire aide aussi à soulager la pression au niveau du bas du corps tout en apportant le confort nécessaire pour tenir les asanas.

  • Choix des coussins de méditation

Le coussin de méditation fait également partie des produits de yoga fréquemment utilisés par les yogis. Pour permettre un bon soutien lombaire, le coussin de méditation doit être adapté à votre morphologie et offrir un confort d’assise approprié. Les coussins sont idéalement conçus pour la méditation en position assise accroupie, sur les talons.

Le tapis de yoga

S’il est un équipement incontournable pour faire du yoga, c’est bien le tapis de yoga. Mais attention, il ne s’agit pas de n’importe quel tapis ! Votre équipement doit répondre à des caractéristiques bien précises.

  • L’épaisseur est un critère à considérer avec soin. Le principe étant que plus votre tapis est épais, plus il est confortable et protège vos articulations. Toutefois, un tapis fin ne signifie pas qu’il est dépourvu d’intérêt. Les pratiquants expérimentés privilégient d’ailleurs les tapis de faible épaisseur (1,5 mm) pour apporter de la stabilité et de l’équilibre à leurs postures.
  • La matière avec laquelle est fabriqué le tapis a aussi son importance. Pour une meilleure adhérence au sol, rien ne vaut le PVC. Malheureusement, ce produit est loin d’être écologique et de plus en plus, les yogis se tournent vers des tapis en fibre naturelle ou en coton.
  • La facilité d’entretien n’est pas à négliger. Gardez à l’esprit que vous devrez utiliser fréquemment votre tapis donc pensez à sa résistance au lavage et aux tâches.

 

Les commentaires sont clos.